AMANDINE GOUTTEFARDE-ROUSSEAU est professeure de Lettres Classiques, docteure et chercheure en Études Grecques (Université Paris-Sorbonne, laboratoire EDITTA).

Elle est l’auteure de L’exil dans la littérature grecque archaïque et classique (L’Harmattan, 2021) et d’articles qui interrogent le lien entre les représentations antiques et modernes de l’exil, comme, entre autres : « « Chercher sa patrie dans l’exil » : échos poétiques de l’exil dans la culture grecque antique, moderne et contemporaine (revue Alkémie « L’exil », n°24, Éditions Garnier, janvier 2020).

Elle travaille également sur les représentations du spirituel dans la littérature contemporaine, avec récemment les travaux suivants : « Alexakis mystique ? Spiritualité et synchronicités à l’épreuve de la religion » dans Vassilis Alexakis : chemins croisés (dir. M. Bessy et I. Chatzidimitriou), Presses Universitaires de Rennes (à paraître)  et « Le mazzeru dans la littérature contemporaine : un chamane traditionnel corse contre la modernité » dans la revue Legs et littérature n°19 : Littérature, Religion & Spiritualité (à paraître).

ALINA KORNIENKO

Docteure de l’équipe de recherche Littérature, Histoires, Esthétique, Université Paris-VIII-Vincennes-Saint-Denis, spécialiste de la dramaturgie française contemporaine. Son axe de recherche est la poétique dramatique et littéraire de Jean-Luc Lagarce. Traductrice des œuvres de Jean-Luc Lagarce, consultante littéraire pour des mises en scène du théâtre français contemporain à l’étranger.

DANIEL S. LARANGÉ

Docteur en Lettres, enseignant dans plusieurs universités (Paris 3, McGill, Åbo Akademi, UPEC) est l’auteur de nombreux ouvrages universitaires et d’articles consacrés à la postmodernité. Il est membre du Centre de Recherche en Sociocritique des Textes (CRIST) de Montréal.

FATIMA SEDDAOUI

Docteure en Lettres Modernes et membre associée du laboratoire, LLA-CREATIS ( EA4152) de l’Université de Toulouse-Jean-Jaurès. Ses axes de recherche sont les entrelacs et les trafics entre littérature et arts visuels dont principalement le cinéma et la bande dessinée.

Ses dernières communications sont majoritairement faites à l’étranger dont : Une appropriation du mythe de Perceval à l’écran, Colloque international Figure de Perceval : du conte du Graal au XXI e siècle, à Madrid, du 1 au 3 Mars 2018 ou encore : Le bestiaire. Bande dessinée et symbolique. La Métamorphose de Franz Kafka par Horne, colloque Figures de l’animal. Littérature, cinéma, bande dessinée, au Portugal, 27 et 28 Avril 2017.

FABIO LIBASCI

Docteur de recherche et chargé de cours de littérature française à l’Université de Bologne. Il s’intéresse aux rapports entre la littérature et les arts, aux écritures du moi et à la pathographie. Il a édité Littérature et sida, alors et encore en 2016, en 2018 il a publié Le passioni dell’io. Hervé Guibert lettore di Michel Foucault, et de nombreux articles sur Proust, Barthes, Gide.

LYNDA-NAWEL TEBBANI

Enseignante, docteure et chercheure en Lettres. Ses travaux se consacrent à l’algérianité littéraire. À son actif de nombreux articles scientifiques et des dizaines de conférences et de communications animées en France, en Algérie et en Autriche, autour de la littérature francophone, sur le nouveau roman algérien, l’hermétisme littéraire et les théories sémiotiques.

Elle est également romancière.  L’Éloge de la perte a été publié aux éditions Média Plus, à Constantine, en Algérie. Présenté ainsi par le critique littéraire Rachid Mokhtari dans sa lecture critique : “Si les chants andalous, musiques et textes fondent leurs rythmes et leurs identités sur le thème obsessionnel de l’Etre aimé, celui de Lynda-Nawel Tebbani a la particularité d’être une ponctuation poético-musicale d’une nouvelle esthétique romanesque algérienne “. Elle a publié en 2020, Dis-moi ton nom folie, aux éditions Frantz Fanon, en Algérie.